Pour apprendre l'Aïkido, il est nécessaire de le pratiquer avec patience et de manière répétée. C'est pourquoi les cours sont donnés et doivent être suivis régulièrement.

Les enseignants cherchent à se former en permanence. Ils s'efforcent ainsi de progresser eux-mêmes et de faire progresser leurs élèves dans la voie de l'harmonie et de l'énergie. L'équipe d'enseignants a à coeur de respecter une unité dans son enseignement.

Notre Dojo (local d'entraînement) doit être un lieu harmonieux privilégiant la rencontre, l'étude et la coopération. Nous recherchons une ambiance amicale et désintéressée qui soit à l'opposé de l'anonymat. Nous repoussons également toute forme de compétition.

Nous étudions l'art de l'Aikido dans l'esprit du fondateur O-Sensei Morihei Ueshiba. C'est pourquoi nous collaborons avec son Dojo ( Honbu-Dojo à Tokyo, Japon ), la fédération internationale d'AiKiDo et la fédération suisse ACSA ( Association culturelle suisse d'Aikido). Il nous paraît également essentiel de participer et organiser des stages régionaux et nationaux pour rencontrer d'autres pratiquants et progresser dans la connaissance de l'AïKiDo.

L'Aikido n'est pas une religion. Toute personne quels que soient sa confession, engagement politique, profession, sexe, race ou origine peut apprendre l'Aikido chez nous. La seule obligation est de respecter les statuts, ainsi que l'intégrité physique des autres participants

L'Aïkido ne s'enseigne pas pour de l'argent. Par notre association nous ne recherchons pas de bénéfice économique, l'écolage sert uniquement à payer les locaux, le matériel et à défrayer partiellement les enseignants. Néanmoins, l'association se doit d'être gérée avec sérieux et professionnalisme afin que son existence à long terme soit assurée.